La filière STD2A

Cette filière est une étape nécessaire pour atteindre mon rêve de devenir un animateur 2D/3D dans les jeux vidéos. Il fallait que je connaisse un minimum d’art pour connaitre la perspective d’un artiste au sujet du corps du personnage, des multiples univers artistiques exprimés à travers des styles d’art. J’ai pu même profiter de plus de choses qui m’ont aidé à m’organiser mieux, à dessiner mieux, à construire mieux et je peux dire que cette filière m’a faire acquérir des compétences qu’autrement je n’aurai pas pu avoir en passant par une filière S.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

La première expérience professionnelle

En 3ème j’ai eu le goût de ma première expérience professionnelle sous la forme d’un stage au rectorat de la Martinique. J’ai dû faire des Excels, recenser des donnés, faire une vidéo. C’était une expérience enrichissante, qui m’a apporté un avant goût de ce que pourrait un travail en entreprise.

1919592_1543046632654259_596936825177584915_n20151215_084730

Le Japon, un pays attirant…

Je suis allé au Japon car c’est l’endroit qui englobe mes passions : le gaming, la nourriture, les animes/manga, le calme et même les jardins ! Honnêtement, ce fut la meilleure expérience de ma vie, et je remercie mes parents de m’y avoir emmené !

2018.04.19 kyoto (122)2018.04.25 tokyo (3)

De l’humour au gaming

Après une année où j’ai fait des vidéos d’humour, j’ai commencé à être lassé. Je n’avais plus la motivation d’en faire pour être franc, mais c’est normal car nos goûts changent avec le temps. Mais je me suis tourné vers une autre partie de Youtube grâce au youtubeur irlandais Jacksepticeye, celle du gaming. Cette passion pour le gaming a duré plus longtemps et j’ai publié avec une fréquence supérieure, et surtout avec constance.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mes origines sur Youtube

Quand j’étais en 4ème, j’avais plus de temps libre pour faire ce que je voulais. À ce moment-là, j’étais attiré par les youtubeurs francophones Norman et ensuite Cyprien. Mon père m’a ensuite lancé le pari de faire comme eux, car j’avais déjà cette intention mais il m’a fallu une dernière poussée. Et du coup j’ai appris seul comment on faisait des vidéos, comment on les filme, monte, publie et promeut sur des réseaux sociaux. Ce n’était pas parfait du tout, mais c’était déjà un bon début, et surtout j’avais pris du plaisir à le faire.

14.11.08 marc lightworks 0022014.07.01 Martinique Marc films (5).JPG

Le vrai début de ma passion pour les jeux vidéos et Nintendo

C’était en 5ème, j’ai été très absorbé par un certain jeu et anime (Inazuma eleven) et j’avais des problèmes de socialisation et de racisme à l’école. Mon père m’a alors acheté le jeu qui a consolidé ma passion pour les jeux vidéos : The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D. Ce jeu, un chef d’oeuvre remastérisé, m’a aidé à faire face à l’adversité. En plus, il m’a ouvert les portes de la compagnie iconique du jeu vidéo : Nintendo. Et ça avec la deuxième personnage iconique phare de Nintendo : Link.

2014.05.29 Martinique Marc bouclier (1).JPGlink_super_smash_bros_ultimate

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑